Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi être

Un titre qui peut sembler étonnant mais qui résume bien la question qui m'envahit définition à con inopinée ces derniers temps. Livrée à moi-même, j'ai du mal à m'intéresser à certaines choses... Ça nous arrive tous un jour : on se demande pourquoi on fait tout ce qu'on fait chaque jour, on se démène pour recommencer le lendemain, rien de nouveau, rien de gratifiant, et tous ces gens qui nous entourent et nous enveloppent d'indifférence, quand ce n'est pas de hargne... J'en ai un peu assez, et pourtant l'usure que cause la frustration, l'insatisfaction, l'agressivité client, ça me connaît, moi la professionnelle des Services Clients... Mais aujourd'hui je me sens transformée en fourmi, au milieu d'un chaos organisé qui me fait flipper chaque jour un peu plus et au sein duquel je ne me sens pas à ma place.

j'ai presque envie de sourire : comme vous, je serais dérangée par quelqu'un qui ferait de tels aveux et il ne m'inspirerait pas confiance. Mais de vagues idées noires me rattrapent, pourtant cela fait bien longtemps que je croyais vous avoir larguées, mais on dirait que vous savez toujours où me retrouver, pour venir me souffler que si je quittais ce monde je ne souffrirais plus. Je me demande pour quoi je suis là, j'ai cru le savoir pendant la moitié de ma vie, courant bon train vers ma vie, et là je me sens coincée, je ne suis plus remplie de potentiel, je suis à la traine, je vois défiler ma vie avec une sorte de fascination morbide, et je me dis que je mourrai bêtement, hors de mon corps, en m'observant cavaler inutilement sans sensation de servir vraiment à quelque chose.

Pourquoi être alors ?