Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ki c'est Kika

J'aime...

...Rien : Moi, j'ADOOOOOORE  !!!!

J'adore quoi ?...

Rigoler : c'est les autres qui me font rigoler et après ils se marrent parce que comme j'ai certainement un problème d'audition, je répète tout de travers ce que j'entends. Un jour, on me demandait très sérieusement : tu vois la vie différemment, non ? et j'ai répondu : non, je bois pas la nuit dans le verre à dents.  

Ou alors un dimanche matin, le mec dans mon lit se lève et me balance : « de bons gros seins ça te ferait du bien... » heu, certes mais quand même :-/ j'ai déjà eu des réveils plus glorieux...
Jusqu'à ce que je comprenne qu'il avait dit : « de bons croissants, ça te ferait du bien... » et qu'il allait les chercher.

Et comme chuis un peu sourde j'en ai des tonnes des comme ça, je crois que je l'aime bien, à force, ma ptite infirmité à moi.

Bouffer : et je finis mon assiette pour tout ceux qui ont faim, je bouffe comme 8 ! Ce que je mets dedans : ce que je cuisine, et du poulet, et encore du poulet (je me re-sers, c'est normal c'est moi qui l'ai fait et que ceux qui n'aiment pas mon poulet se dénoncent) et du salé plutôt que du sucré. S'il y a des gambas qui traînent dans le coin, elles n'iront pas bien loin, et comme la recette du poulet au whisky, je prends un poulet, je le jette et je bois un whisky avec mes amis, c'est le bonheur si je veux. 

La folie : j'aime les gens déjantés : ils me font délirer parce que moi, je ne suis pas drôle :) ce qui est pépère, rasoir, standardisé, conventionnel, déjà vu, me crève d'ennui... bon, ça dépend de mes réveils le matin je crois. Je suis parfois indulgente... J'aime les gens qui disent des horreurs et l'humour cash. Au fond, je me demande si ce ne serait pas plutôt la tête des gens choqués qui me ravit...

Aimer : j'adore des tas de gens et des tonnes de trucs... J'adore les mecs magnétiques, ceux qu'on aime et on ne sait pas trop pourquoi et accessoirement les jolies brunes, les gens souriants, ceux qui rigolent, ceux qui gaffent, ceux qui arrivent à me clouer le bec, ceux qui partent au quart de tour et les gens qui aiment les autres ; à part ça, j'adore les linguinis aux gambas, travailler dans le calme, les quizz, le carpaccio de bœuf, mes cousins, les farces, la vitesse, les câlins, les bons mix, oser (ce mot court qui en dit long), et tout ce qui est grand, comme les viaducs (comprenne qui pourra ;), j'aime Laurent Baffie, les animaux, la fiesta, les citations d'Oscar Wilde (qui ne cherchait pas à être connu pour ça), rigoler, le rouge (la couleur de celui qui se boit !!!), le saucisson aux noisettes, qu'on m'offre des fleurs, Homer Simpson, les trucs qui font peur, marcher sous la pluie et les whiskies...

Glandouiller : rien faire des jours et des jours sans m'ennuyer, j'en suis capable, mon record c'est 1 mois complet au pieu à mater des films, douche, manger et me remettre au pieu pour jouer, faire l'amour, ah oui j'oubliais, j'adore faire l'amour et tout ce qui le précède, papoter et écrire dans mon journal ou sur mes blogs. J'étais contente de m'être fait virer de cette boîte merdique et de continuer à être payée des sommes folles parce que mon job c'était consultante au chômage technique. Claquer sa vie à ne rien faire, miam quel luxe ignoble...

Les activités qui ne servent à rien - en apparence, y en a plein, mais en regardant de plus près, ça sert toujours à quelque chose ne serait-ce qu'à prendre son pied parce que les autres croient que c'est inutile. Par exemple participer à un flashmob, tenir un Journal, lire les mails dont on est en copie, écrire des légendes sous les photos des autres sur Facebook, se filmer en train de chanter...

Et : le parfum délicieux de la lessive fraîchement étendue...


Je déteste...

 

Ce qui est petit - y compris les gens mesquins, hypocrites, égoïstes, méprisants, intéressés, négligents, les gens qui me regardent bizarrement quand je dis que quand on veut on peut c'est pas compliqué - ou ceux qui comptent sur les autres pour préserver l'environnement ou les ramener chez eux quand ils sont ivres morts. Les gens qui martyrisent les plus faibles qu'eux, les oignons sur la pizza, Tom Cruise, le papier toilette de la SNCF, le manque d'humilité, Alain Souchon, ceux qui crachent par terre, mon obsession de ne pas être "comme les autres" ("Is this a mirror of myself I dont want to be everybody !!!" Martin Solveig) et ma façon de ne pas avouer quand j'aime quelqu'un à la folie.  

A part ça je ne déteste pas grand-chose, à part les impôts, les chanteuses qui pleurent leurs chansons, les chats qui arrachent le papier peint, les cris, les cons et la lâcheté masculine.

 

Bon...

Qui suis-je ? une gémeaux, signe que tout le monde déteste ! Allez savoir pourquoi...

Le grand Classique : une double personnalité... dualité pas toujours facile à assumer. Maître mot : joie de vivre à partager. Régulièrement déçue, je broie du noir et me demande s'il faut continuer à essayer de s'élever spirituellement ou à vivre son animalité telle qu'elle est. Réultat, j'ai mes périodes chiantes d'indécision.

L'autre vérité, c'est que je déteste l'ennui : dès que quelque chose m'ennuie, je l'élude. La bonne nouvelle, c'est que l'on peut me remonter le moral en 60 secondes chrono. Le plaisir et le bonheur l'emportent sur mes chagrins. Mais attention à ceux qui s'accrochent... du plaisir, oui du plaisir, et il n'est pas de plaisir qui soit petit plaisir...

La curiosité est une qualité précieuse que je cultive avec assiduité. Jean-Claude dit que c'est elle qui permet d'être toujours aware, de se sentir à l'aise tout le temps, partout et à n'importe manteau.

J'essaie de vivre dans l'instant. Mais le côté pas de passé et pas de projection dans l'avenir, j'y crois pas un instant, faut pas déconner non plus. On a tous besoin de repenser à un ancien moment fort ou à fantasmer sur de futurs plaisirs. Y a qu'un truc de vrai, vivre la minute présente épargne bien des angoisses plus ou moins existentielles.

Dans le genre baratin classique sur mon signe, y a aussi le contact facile, le don de la complicité et de la communication, vivre vite et en profiter doucement... enfin, ça c'est ce que disent les astrologues

En général, j'ai tendance à aller trop vite, à vouloir faire trop... Je voulais être mystérieuse mais en fait je parle trop, je dis tout ce qui me passe par la tête. Mon hobby qui me permet de satisfaire la partie de moi-même que les activités professionnelles ne risquent pas de combler, c'est de me poser un tas de questions trop de questions, de les poser aux autres et de chercher la nuit des réponses que je n'ai toujours pas trouvées. Oui, parce que bosser c'est une activité vaine quoique intéressante...

Je suis toujours fascinée par la nouveauté, et l'éternelle jeunesse qu'on peut avoir dans les sentiments. Mais le pire et ça c'est pas nouveau c'est que je suis une grande sentimentale. Malgré mes apparences de conquérante, de warrior, de copine chaude et rigolote sur qui on peut toujours compter et de collègue toujours disponible, je me sens parfois seule, besoin d'affection et d'amitié, je pleure en regardant les films, les infos ou un mendiant. 

...à part ça, parler de moi, je le fais dans un Journal, ça fait 25 ans que j'écris et j'adore le fait que ça ne serve à rien, c'est pour ça que je continue !!

Je dis de pire en pire ce que je pense, surtout quand quelque chose me fait chier, je le dis, je fous ma merde et j'assume.

BG 10/01/2009 16:41

Très beau texte, tu n'en ressort que plus belle :) et l'envie de t'offrir des fleurs prédomine miss.bisous