Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Vacances au Maroc

- Salut Kika, comment ça va ? Quoi de neuf ?
- Salut Tortue, bah ça va, un peu marre de tout, crevée, alors je pars en vacances la semaine prochaine vu que mon mec a décidé d'aller au ski et que ce serait sans moi parce que je ne skie pas. En représailles de l'absence de concertation et de motif valable de mon éviction, je veux filer AU SOLEIL !!! Alors Djerba, Agadir ou Canaries, je ne suis pas encore décidée mais je pars aussi, de mon côté !!!
- Des vacances ? ...Hmmm mais quelle bonne idée ! Ouiin ! Je veux partir aussi !!!
- Eh bien... partons ensemble ! à la fin de la semaine, ça te va ?

Et c'est comme ça qu'elle a posé ses congés un peu la veille pour le lendemain (tu vois bien qu'elle est cool ta boîte ;) et qu'on est parties à l'arrache faire les folles au choleil. C'est cool, ça faisait longtemps qu'on s'était pas vues, avec ma cops-ex-colocataire et ex-collègue, et même si c'est une râleuse, elle m'a bien fait rigolé. Alors je vais vous en raconter quelques bribes et aussi vous donner tous les bons plans pour un voyage non organisé et pas cher à Marrakech, Essaouira et Ouarzazate.

D'abord, c'était chouette parce qu'on était bien d'accord : budget minimaliste mais un maximum de plaisir et de confort, exit ces tours organisés pourraves avec pension complètes. Au retour, à l'aéroport, j'ai discuté longuement avec des touristes venus par Marmara qui ont vécu cette arnaque : un séjour de 8 jours 7 nuits payé avec un départ à 23h de Paris le jour 1 et retour avec lever à 5h30 du matin le 8e jour. Résultat : 6 jours réels de séjour pour le prix de 8 en pension complète. Il y a eu aussi le pseudo-hotel X étoiles avec lit au-dessus de la discothèque : les murs vibraient et ils pouvaient danser dans leur chambre tellement ils entendaient bien le son sans pouvoir dormir. Aucune chance de goûter la cuisine locale avec le buffet "international". Et il fallait tous les matins se réunir à l'aube pour les excursions en supplément, organisées de main de maître par un guide menaçant qui aurait fouetté tout retardataire. Tels étaient leurs regrets. A bon entendeur... !

Maintenant, passons à NOS vacances... Le choix s'est porté naturellement sur des vols secs plutôt low cost, et moi de Toulouse j'ai réussi à trouver un aller-retour à 262€ dont le retour Marrakech-Blagnac à 39,90€ hors taxes d'aéroport !!! Bon, en passant par Bordeaux... et alors ? on n'est même pas descendus de l'avions, et on a regardé les bordelais descendre en fulminant parce qu'il faisait un temps de chiotte... Et encore, on ne savait pas encore qu'il faisait grand soleil et 25° à Tououse sinon on les aurait nargués ;)

MARRAKECH :
Nous avons réservé le riad l'Heure d'Eté pour la première nuit histoire de savoir où arriver sans tracas ; le but, souligner les vacances par une première nuit dans le confort et
un décor qui fasse un peu rêver tout en étant plogées au coeur même de la médina ! Le plus cher de notre voyage, attention, hôtel très bien situé mais... introuvable la 1ère fois, laisser un type vous guider de la Place Jeema Fna pour 15 dirhams, la chambre sentait un peu les pieds mais confort correct, service et calme appréciables, douche à l'italienne très jolie : 425Dh soit environ 40€ pour 2, petit-déj inclus. (96 rue Sidi Bouloukate, après tous les autres petits hôtels pas chers qui sont tous dans cette rue. Tél : +212 24391727)
Un couscous chez Chegrouni en admirant l'agitation nocturne de la Place, pour 40Dh, cantine de Routards incontournable !!

Lendemain compliqué, il fallait réserver le car pour Essaouira la veille, du coup celui de midi complet alors on se fait la visite de la Menara avec nos valises pour passer le temps, et on retourne à la gare ferroviaire (d'où part le car Supratour, si si) prendre celui de 18h. On a marché sous le cagnard chargées comme des mulets, c'est assez marrant avec le recul et c'est frappant comme la ville se développe tout en laissant tomber en ruines les constructions existantes. C'est une constante alternance de rues délabrées sans goudron et de quartiers nouveaux, comme le Guéliz. C'est d'ailleurs là que nous avons passé nos dernières nuits, à l'hôtel Toulousain (230Dh soit environ 20€ pour 2 petit-déj inclus. 44 rue Tarik Ben Ziad mais tus les taxis connaissent, entre un opticien et le resto Cattanzarro italien cher mais bon (réserver !)), où les seuls toulousains que j'ai trouvés étaient des touristes puisqu'il semble que l'ancien proprio originaire de Toulouse ait revendu son affaire. Très propre, très grandes chambres doubles prévues pour 3, coin salle d'eau fermé par un rideau dans les chambres qui en sont pourvues. Seul regret : nuit pour 1 personne à 180Dh non négociable même quand on part à 5h du matin sans prendre le petit-déjeuner.

ESSAOUIRA : hop, enfin le car, arrivée à Essaouira by night vers 21h. très pratique l'arrêt du SUPRATOUR, près du Sofitel mais surtout près de la porte Bab Marrakech qui nous permet d'accéder à la médina et donc à notre riad. Cette fois, séjour radin à la spartiate, Chez Brahim l'habitant, il ne reste plus qu'une chambre sans douche, à 170Dh pour deux c'est raisonnable (41 rue El Morabitine près de Bab Marrakech : longer le rempart par l'intérieur à droite de la Porte et c'est à quelques dizaines de mètres à gauche dans El Morabitine. Si perdu, appelez, il vient vous chercher ! +212 66932937). Riad sympa, une porte d'entrée pour entrer, une porte d'entrée pour sortir, fallait quand même le faire, et si vous vous en sortez avec la clé c'est que vous avez un talent monstrueux. Il nous a invitées à manger un tajine chez lui, n'hésitez pas si vous avez le temps, nous on avait envie d'écumer les incontournables d'Essaouira alors on a décliné l'invitation. J'ai pris une douche dans la grande salle de bains commune - correcte sans plus - mais Tortue n'a pas osé. Dommage : l'hôtel du lendemain a eu une coupure d'eau de 24h...

Essaouira, c'est génial : une vieille ville/medina toute petite qu'on prend le temps de ratisser dans tous les sens pour dénicher les meilleures affaires (et c'est là qu'il faut faire le plein de souvenirs, pour éviter la ruine !!) , il y a les remparts et la plage de surfers immense à faire à pied (attention coups de soleil assurés) ou en dromadaire (ou en buggy).
Dîner à la Perle d'Essaouira près de l'Horloge, pas cher et délicieux (50Dh par personne tajine, thé à a menthe...)
ou chez Sam (au bout du port) pour les crustacés (accueil super sympa, tarifs corrects vu le standing : araignée de mer pour 100Dh et l'assiette de friture en entrée à 80Dh pourrait faire un repas pour deux personnes !).


Pour la 2e nuit, il fallait améliorer le confort et sortir de la médina. Allez donc chez Martine qui vient d'ouvrir son magnifique riad le Scarabée d'Or (+212 24785187, 11 rue Regraga => inutile d'essayer de trouver cette ruelle, trouver le cinéma RIF, et prendre la rue à sa droite sur 50m. Arrivé à
la boulangerie Taibi, prendre l'impasse au coin sur sa droite et taper à la 1ère porte à gauche). Des chambres à tous les prix (de 350Dh à 450Dh pour deux avec salle de bains privative) et joliment décorées ses soins avec un thème pour chacune. Vous ne serez pas déçus par le petit déjeuner copieux et délicieux où elle vous fera le plaisir de venir partager un café. Miel d'Errachidia au parfum unique, viennoiseries au beurre comme à la maison... excellente proximité avec la médina mais aussi la gare routière par laquelle nous sommes parties pour Ouarzazate... un moment de bonheur. Si on retourne à Essaouira, il n'y a aucun doute : on retournera là-bas ! Et notre hôtesse est tellement gentille qu'elle nous a déposées à la gare en voiture et nous a dit de l'appeler en cas de problème durant notre voyage. Merci Martine !!
OUARZAZATE : arrivée by night aussi, après 8h de car (passage obligatoire par Marrakech) et là, un peu plus galère car l'arrêt SUPRATOUR est à l'exact opposé de la zone hôtelière. Nous avons donc remonté gentiment l'avenue Mohamed V avant de remonter l'avenue My Rachid jusqu'à l'Ibis. Après les expériences, la chaîne hôtelière sans surprise pour le repos (et le super tarif de ma copine qui est chez Accor, on a même pu tenter de vider le bar à -50% !). On a compris tardivement que My Rachid, c'était pas Mon Rachid à moi mais bien Moulay Rachid (en raccourci).
Visite de l'incontournable Kashba (10Dh) puis du musée du Cinéma (30Dh), plutôt cocasse dans une ville qui n'a pas une seule salle de ciné ! C'est sympa, on s'en prend plein les yeux et y a de quoi photographier... Attention aux vendeurs de souvenirs, ces poètes de l'impro ("le hasard c'est mieux que le rendez-vous...") ils nous ont proposé tour à tour de nous épouser, de nous faire un gosse un tajine, de nous apprendre à faire le couscous chérie, d'apprendre quelques rudiments d'arabe pour pouvoir tenir la boutique avec eux, de nous faire un massage berbère ("dont tu te souviendras" dixit) et de nous aimer pour le restant de nos jours ("nous sommes des berbères pas des barbares"). Boutiques industrielles, circulez y a rien à négocier, comme ce vendeur à qui Tortue demandait un "bon prix":  "Laisse-moi ton numéro, je t'appellerai quand je ferai faillite"... On est sorties illico mais ça ne sera pas la dernière fois qu'on se foutra de notre gueule dans un magasin de babioles au Maroc.
Nous avons consacré notre unique dîner au Relais Saint Exupéry "la meilleure table gastronomique du Sud marocain", pas mal, surtout l'addition, bien plus salée que les plats !! La meilleure c'était quand même l'intervention de Jean-Pierre - qui n'est plus aux fourneaux - :
- Ah si j'avais vu que le plat de boeuf était si gras, Tortue, jamais il ne serait sorti de ma cuisine ! En compensation, je vous offre la bière !
Sauf que, pov Tortue dégoûtée, la bière, c'est moi qui l'avais bue ! lol
On arrête un taxi pour rentrer et quand on lui dit qu'on va à l'Ibis, il nous lance : ça ne vous dérange pas de marcher ? Heu ? ben nan... ah d'accord il nous dépose en bas de la rue de l'hôtel qui était fermée pour travaux, au lieu de faire le tour.

Dernier jour : à faire absolument, le sommet du kitsch mais splendide pour son efficacité entre 16h30 et 19h30 à cause du coucher de soleil, le Marrakech Bus Tour à 130Dh !! Eh oui c'est bête mais faire la parfaite touriste sur la plate-forme supérieure c'est ab-so-lu-ment génial. J'ai copiné avec le vieux chauffeur qui m'a expliqué le chômage et tous ces jeunes qu'on voit à longueur de journée dans les rues à déambuler sans rien faire (à part faux guides), le pouvoir d'achat des marocains qui s'est effondré depuis que les européens ont racheté la  plupart des riads et l'incapacité du gouvernement à réagir pour cadrer tous ces commerces devenus de vraies arnaques à touristes car il n'y a pas de politique tarifaire ni d'affichage des prix...

Quelques tuyaux : acheter les pâtisseries et cornes de gazelles près de la médina pour 120dh maxi le kg (enfin moi je les ai payées 140Dh et j'étais contente vu l'indicible difficulté à ne pas se faire avoir à Marrakech : on m'a proposé jusqu'à 250Dh le kg !). Un pouf en tissu vaut 60Dh, le toucher à moins de 100Dh relève du miracle, on vous le proposera de 150Dh à 250Dh. Un double mini-tajine pour présenter sel et poivre à table peut se négocier à 15Dh si on en prend plusieurs, un petit cendrier ou une mini-boite en fer blanc décorée à 25-35Dh. Une tunique femme standard avec broderie vaut 40Dh affiché sur un marché et non 150Dh !

Et si je peux me permettre : fuyez Marrakech, évitez Agadir qui apparemment ne présente aucun intérêt, achetez le Routard mais pas le Petit Futé, essayez même de trouver des vols pour arriver ou repartir d'autres villes, où il faut passer une semaine complète pour bien profiter, flâner, essayer les petits restos et pouvoir faire des excursions dans l'oued ou dans le Haut-Atlas moi si j'y retourne, c'est ce que je ferai ! Deux jours par lieu m'a permis simplement de faire du repérage !
Allez, bon voyage !

chami 27/11/2010 11:56



bonjour,


juste pour partage, sur la rue sidi bouloukate existe actuellement de petits hotels style ryade qui sont bien aménagés type hotel Atlas prix trés correct , trés bonne literie et bon service
diffentes catégories de chambres avec sanitaires commlectives et des chambres avec équipements individuels douches chaudes, toillettes, AC et TV, grandes terasses avec un joli salon marocain .


 



moi 26/07/2008 00:57

J'ai logé dans le Mellah...au Lunetoile à Essaouira - un peu chérot et vétuste.

Tortue 21/04/2008 15:32

yepaaaaaaaaaa !!!on repart quand ?????? ;)