Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

06/05/06

Arrivée à l'aéroport de Fort de France après avoir plus ou moins roupillé dans l'A330 d'Air Caraïbes. Premier ti punch, 1er planteur pour Louloup... Un service impeccable, un vol super agréable... auprès d'un couple de quadra très beaufs qui - coïncidence - me retrouveront près du car qui nous conduira à la marina pour m'apostropher :
- Ah, vous, vous êtes en 4 D hein !
- Hum non, rétorquai-je.
Les pauvres ont vécu un voyage d'enfer sur un catamaran 4 Dauphins étriqué, ont été malades la moitié du temps et se sont pris un cordage dans l'hélice, ce qui les a considérablement retardés dans leur croisière. Dommaaaage... bye bye les beaufs, c'est à Marin que nos routes se séparent... ;)
Au port, découverte de notre skipper Jeff et de notre hôtesse Danny, ouf le tandem le plus sympa-authentique, et de nos colocataires de catamaran 5D, 4 JF célibataires et 2 couples très gentils, dont 1 seul de quinquas et franchement si dans 20 ans on est comme eux, on sera bien contents.

Apéro rhum, ti punch et planteur, plusieurs tournées à la belle étoile pendant que Jeff nous dispense le briefing. Fermer les hublots latéraux pour la nav' (navigation), ne jamais marcher sur le ponts sans se tenir à la corde, ne pas s'asseoir là où on est tous assis (hahaha), petit déjeuner à 7h du matin (hein ??!!) et WC à pompe manuelle avec interdiction de vidanger au mouillage. Erf.
Dîner de colombo de poulet et riz avant de quitter le port...
Allongés enlacés dézingués saisis par la mer de nuit, grisés par le large tropical, en proie au dépaysement total sur le trampoline. Aucun problème pour dormir bercés par le bruit ténu des moteurs sous notre confortable cabine arrière.

Petit déj à 7h , pas de problème, avec le décalage horaire, on pète la forme à 5h30 et on peut s'occuper dans la cabine avant d'émerger en maillot de bain ;) On rejoint Sophie de l'Alliance française de Trinidad et Tobago qui n'avait pas vu sa jolie copine Delphine depuis un an, et Carole, partie sur un coup de tête après s'être fait larguer par Jérôme ("qui est un gros connard !!!", hymne inventé en cours de voyage par le groupe, et qui a souligné le fait qu'elle nous ait abondamment raconté son histoire malheureuse).
Carole partage une minuscule cabine à lits superposés avec Chantal ("qui s'est mise à poil au bout de 5 minutes après les présentations !" nous raconte-t-elle estomaquée), la métropolitaine guadeloupéenne, qui se la jouera un peu perso.
Ensuite montent le sympathique couple de jeunes, avec Thomas qui sera le seul à être le fan absolu de on humour débridé :p et sa femme Cécile, et enfin les vieux super cools qui ont eu tellement peur au début en voyant tous ces jeunes qu'ils ont failli quitter le navire, Gilles et l'étonnante Eveline (avec un "i") qui, à la première baignade à Béquia trouvera "l'eau trop froide"...
Gilles, joyeux bedonnant amateur de whiskies et de cigares s'endort n'importe où n'importe quand... surtout après des journées aussi remplies que celles que promet cette manifique croisière !