Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10/08/06

     Visite appart, apéro-cartons puis cantoche improvisée avec Chrisbobo... Recrutement de chauve pour le déménagement. Raté, il aura mal au dos à cette date-là... gnegnegne
Retour maison. Mon amour au téléphone, au milieu des ferias à Huesca... Les sales gosses à quatre-vingt bornes de Saragosse. Il me passe un espagnol un peu moins borracho que les autres et je respire quelques secondes l'air du pays :) Je n'en attendais pas moins mon ange fait le capitaine de soirée avec ses deux zozos festifs.
Le fou me dit qu'il m'aime comme je l'aime, m'annonce qu'il a besoin de la même liberté que moi, de la même exclusivité, qu'il est presque jaloux de mes dîners avec un pote et finit par me demander si je lui ai toujours été fidèle comme il l'a été.

Je ne lui réponds jamais quand il me le demande, persuadée que l'évidence ne rend pas l'expression nécessaire. Mais si, apparemment, il y a des évidences qu'il faut énoncer comme quand on dit je t'aime. Alors abasourdie par ses déclarations enflammées je me lance en pensant que dans 2 grammes il va finir par me demander en mariage (lol). Une phrase pour dire que depuis toi je ne vois même pas les autres, pardon à ceux qui l'ont remarqué, je ne m'intéresse qu'à nous et je fonce dans la vie comme si tu étais le dernier homme sur Terre.
Je t'aime nigaud, c'est l'alcool ou la distance ou la fiesta qui te fait dire tout ce que tu me dis, ces déclarations qui réchauffent tellement le
cœur que je te demande d'arrêter avant que je craque parce que tu es injustement loin de mes bras. Tu t'insurges, pas bourré sinon je ne serais pas en train de ramener les zozos à la voiture !
Bon :-))) Tu enchaînes : réfléchis bien mon amour parce que c'est maintenant si tu n'es pas totalement sûre, ... je ne veux pas entendre la suite, moi aussi je sais m'insurger ;)
Tu m'as déjà posé la question la première fois, il y a 6 mois, non ?  Et que t'avais-je déjà répondu ? Que dès le premier regard, j'ai su qu'il allait se produire quelque chose, quelque chose qui allait bousculer ma vie, qu'à tort ou à raison j'étais prête à plonger, et que peu après, indépendamment de ma volonté et donc sans calcul je m'apercevais que j'étais irrémédiablement tombée amoureuse...

Alors prête n'est pas la question mon amour, c'est juste beau d'entendre ta voix traverser mille kilomètres pour me dire que t'as autant envie de t'engager (depuis quand les mecs affirment vouloir s'engager ?? ils ont bien changé ou alors celui-ci est unique !!!) et que notre certitude ne pouvait que nous laisser tous les deux incrédules...


Le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil.
Jean Giraudoux
Bonne fête mon Amour...