Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal de bord d'une baleine - II

28 novembre 2011. Dernier jour de règles. Bibi prend sa température, consciencieusement, parce qu'après des bilans et examens divers pour mettre cruellement en lumière ce dont on se doutait déjà (je ne suis pas stérile mais forcément en décroissance de fertilité vu mon âge) je me dis que l'échec de ma capacité à enfanter tient tout bêtement du fait de ne pas viser les jours où l'usine est ouverte ! J'ai découvert il y a peu avec une naïve stupeur qu'il n'y avait que 2 jours par mois, tout à fait précis, où un spermatozoïde pouvait rencontrer ce con d'ovule qui n'allait apparaître que vers le 12 décembre et crever 48h après !

Vous allez me dire il était temps que je grandisse. Que c'est surnaturel, à 36 ans avec mon niveau de culture générale et alors qu'on apprend ça à l'école d'avoir cru qu'on pouvait tomber enceinte 14 jours par mois. La confusion est pourtant facile croyez-moi, alors que j'ai toujours entendu parler de toutes ces nénettes qui tombent enceintes accidentellement et que j'ai plutôt religieusement passé ma vie à éviter que cela ne m'arrive. Je pensais que c'était beaucoup plus facile que ça !

Et donc, entre prises de sang et rendez-vous chez ma gygy, je prends discrètement ma température depuis seulement un mois et demi et je me dis qu'il suffira de bien viser pour que techniquement ça fonctionne. Mais pour éviter l'aspect médical et calculé de la chose, je ne lui dis rien car si nous perdons la spontanéité tous les deux, là aussi je me dis que ça pourrait nuire à notre projet ! 8 mois sans pilule sans tomber enceinte, et dire qu'il y en a qui m'envieraient...   

Pour rire, Pollux a un nouveau jeu : il colle son oreille sur mon ventre puis y colle le bout du nez en criant : y a quelqu'un là-dedans ?? Y a quelqu'un ??

Et inexplicablement ça me fait hurler de rire; et ça marche à tous les coups. Je me sens tellement bien avec lui. Tellement évident que c'est lui, c'est toi, que j'ai toujours cherché, attendu, et nous sommes tellement d'accord sur ce projet d'avoir ensemble un enfant. Je me sens sereine, confiante sur notre capacité à fonder une famille pleine d'avenir et malgré ma légère inquiétude que cela n'arrive pas encore, au fond je sais qu'enfant ou pas, notre amour sera intact et merveilleux.

 

15 décembre : 37,2° enfin !!! Non mais tu te faisais attendre toi !!! J'ai fait l'amour hier et avant-hier avec l'homme de ma vie par anticipation, sachant que ça marche aussi si on le fait à peine un peu avant que toi, Ovule, n'arrive en élevant subitement ma température pour me le dire. 

Ce soir nous nous sommes aimés comme jamais, le calcul ne m'a jamais autant convaincue qu'il ne nuisait en rien à notre désir, et je me suis laissée aller à un plaisir incroyable, peut-être le plus extra jamais ressenti, un orgasme d'une folle intensité, et tellement d'amour pour l'homme de ma vie que si ça marchait ce coup-ci, nous pourrions affirmer que nous avons conçu dans une osmose des sens tout à fait magique...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :