Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

kika

La Phrase du jour

Il s'agit de ces petites répliques délicieusement incongrues inventées sur l'instant et parfois d'une évidence absurde... bonne dégustation ! 

 

08/12/2011 Fabrice L.

- Je suis sourd : je t'entends quand je te vois.

 

08/09/2011 Mat

- Je t'aime grave !!! avec un grand R !

 

07/09/2011 Mat (fatigué) et Kika

- Alors la Corse, ça te plaît chéri ?

- Oui je me sens de moins en moins étranger, j'ai les mêmes symptômes qu'eux...


07/09/2011 La nuit de Pollux

- Un moustique m'a sucé !

- Chuis pas jalouse...

 

07/09/2011 Pollux raconte une blague

- T'as pété ? Non, j'ai levé les bras.

 

02/09/2011 Mat compare le Mc Do à Poivre Rouge

- C'est plus dégueulasse mais au moins je ne suis pas déçu.


04/09/2011 Mat au régime

- Ce que je ne mange pas me rend plus maigre

 

10/08/2011 Mat et Kika le matin

Mat : elle a fait la guerre ta coupe !!

Kika : et toi, tu captes au moins en 3G avec tes épis !  

 

14/07/2011 Mat

- Ca y est, j'ai compris ce que je voulais dire...


22/04/2011 Dodo au bowling

- Waouh t'as fait un Sprite !

 

22/04/2011 Bruno au bowling

-  C'est encore à toi Dodo

- Ah bon pourquoi ?

- Parce que tu as droit à 2 boules : est-ce qu'il n'a qu'une boule Manu ?!"

 

15/03/2011 Pollux

"C'est bien d'être bronzé : ça fait moins chauve"


12/03/2011 Mimi

"Mais pourquoi on n'a pas acheté un bernard-lhermite ?

Kika - C'est vrai ça : pourquoi ?..."

 

21/01/2011 Gégé

"On n'était pas bourrés, on était comme d'hab"


15/01/2011 Pollux et la mauvaise foi

"On n'a pas vraiment heurté le rond-point, on s'est pris un trou-de-poule"

 

3/01/2011 Pollux encore...

"Mon cul est au sud de mes fesses"

  

2/01/2011 Pollux fête la nouvelle année

"L'avenir est devant"

 

1/1/2011 Pollux

"Tu vois la station de ski là ? ben tu montes pour descendre"

 

23/11/2010 John le belge

"Je suis sexuel mais je suis calme"


6/11/2011 Maverick

"P@%!#... deux fois les Dames, fait ch..."

 

13/10/2011 Guyttou

"Je ne vais pas te faire ma mère !"

 

9/10/2011 le vendeur

"Il a un code barres sur le tuyau"

 

15/08/2010 Lolo

"Quand tu lui prends la queue et que tu la retournes, si ça fait CRAC c'est qu'il est mûr..."

 

13/08/2010 Tortue et les taxis

"Tu fais quoi dans la vie ? - Je suis dans le transport de gogos"

 

12/08/2010 Tortue a eu un accident

"T'as vu la tête de mon genou ?"

 

15/07/2010 Une inconnue

"Ta voiture c'est mon placard !"

 

14/07/2010 Fifi et le poker

"Le M c'est chiant"

 

14/07/2010 FishiFishi est très poli

"T'as pas la lumière à tous les étages ?"

 

10/07/2010 Stefinou

"Je suis saoul comme un cochon polonais"

 

10/07/2010 Loup et le poker

"Moi dans ma tête j'ai rien"

 

11/06/2010 MissDeal

"Ca m'est arrivé plein souvent !"

 

11/06/2010 Achille et la météo

"Demain il fait beau, le soleil est bleu"

 

04/06/2010 Cyril tout fou dans un bar en été

"Moi je suis pour le retournement de mineures"

 

10/05/2010 Loup observe un short stack

"Si il meurt il est foutu"

 

10/01/2010 : Olive en visitant la fabrique de soie de hoi An qui propose des articles à prix d'or

"My tailor is rich : tu m'étonnes !"


23/07/2009 : Scarabet

"Encore perdu... Pfff c'est la loi des serrures !"

 

15/07/2009 : Hichem

"Je m'arrache les cheveux intérieurement"


09/07/2006 : Lolo

"Je ne suis pas un vélo"


06/07/2009 : Gégé

"Moi je bande ou je bande pas. Je ne demi-bande pas"


06/06/2009 : Cécile A.

"J'ai retrouvé sur Facebook un môme que je gardais quand il avait 2 ans. Aujourd'hui il en a 14, au début je ne l'ai pas reconnu..."


20/05/2009 : Kika, Scottypep, Kouks

"Qu'est-ce qun chat boîté ?

- Un shaolin...


16/05/2009 : KiKa

"C'est marrant comme il est con"

 

31/03/2009 : Guyttou

"Il est bien cet acteur, comment il s'appelle, ah oui Clint Isgood"

 

23/03/2009 : Louloup

"Ah ? c'est ton anniversaire, cette année ?"

21/03/2009 : Tony et les pizzas (enfin c'est ce qu'il dit)

"Elle est pas terrible mais elle est bonne quand même"


20/03/2009 : Lolo (Elle)
"Je bosse comme un mammouth"


18/03/2009 : Tony parle des chats

Tony : "Moi mon ex elle avait une chatte...

Kika : Sans blague ? je ne veux pas entendre la suite."


31/01/2009 : Lolo au poker

"Comme quoi on peut pas faire deux choses à la fois : soit on joue, soit on joue pas"


24/01/2009 : Scarabet

"On fait ce qu'on veut avec ce qu'on a !"


27/12/2008 : Lolo avec ou sans le golf

"Moi j'ai tendance à lever le coude"


3/12/2008 : Sam (celui qui boit)

"Trop de clavecin tue le clavecin"


5/11/2008 : Tsagoi nostalgique
"Ce soir il n'y a pas d'homme nu dans ma baignoire. Je suis triste."

5/11/2008 : Lost S3
Lapidus : "Mais elle est où, l'île ??
Hurley : elle n'est plus là"


31/10/2008 : Kika à Cherbourg
"Les pains au lait, ça se mange comme des ptits pains"

02/10/2008 : Kwygibo et la déco d'intérieur

"Vas-y chérie décore-moi la fente"


16/09/2008 : Loup
"Les maisons toutes vitrées c'est génial c'est la baie attitude"

01/09/2008 : Kika repue
"Quand je mange trop après je mâche plus droit"


28/08/2008 : Lolo dans les rayons
"Ici, c'est pas là"


 01/08/2008 : Denis nous raconte une histoire
" J'en avais plus, j'étais à moins, mais je l'ai fait.
- ???
- Ben non"


01/08/2008 : David Crockett
"Je me réveille en sursaut et je me dis mais c'est quoi ce boucan... mince c'est moi qui ronfle"


11/07/2008 : un anonyme alcoolique

"Dur dur d'être imbibé"


29/03/2008 : sur la plage d'Essaouira des balades à dos de chameau sont proposées

"Taxi mesdemoiselles ?"


28/03/2008 : le shopping au Maroc

"Donne-moi ton appareil-photo, je te donne des bijoux"


27/03/2008 : la drague au Maroc

"On n'est pas des barbares, on est des berbères... Vous êtes de France ? de quelle tribu ?"


26/03/2008 : un taxi à Ouarzazate

Kika : on va à l'hôtel Ibis

Taxi : d'accord, ça vous dérange pas de marcher ?

(???)


25/03/2008: Caro est en colère

"Si tu veux te faire de la thune à mon avis t'as qu'à faire pute en Inde"


03/03/2008 : Lolo et son lologiciel poker tracker
"Argh j'ai perdu mes mains ! Où sont passées mes mains ?!
Kika : R
e
garde au bout de tes bras...


6/11/2007 : LoLo et la langue française

"Oui je sais, ce que je viens de dire c'est un peu "ptit nègre", mais au moins j'annonce la couleur..."


27/10/2007 : KiKa
"Le mensonge était d'autant pire qu'il ne disait pas la vérité"


19/10/2007 : Poulpy
"J'ai dit à Nico "viens voir mon spectre" ...il a jamais voulu."

13/10/2007  : Elric
"Je vais partir en Thaïlande jouer au poker sur le Net"

09/10/2007 : FBeudar et les grades
"Hakim est bien monté"

10/10/2007 : FBeudar... encore
"L'hôtesse m'a fait des petits trucs"


25/09/2007 : Maxouille
"J'ai une fuite dans le siphon"


01/09/2007 : Fabounet

"Tu ouvres le livre à la page je ne sais plus combien et tu lis"

03/08/2007 : Poulpy et la pétanque
"Et n'oubliez pas de venir avec vos boules les mecs"

03/08/2007 : Rémi au K&LPT3
"Je pèterai pas promis"

30/07/2007 : KiKa & Poupa (nettoyage de piercing)
"Si ça rentre par le trou d'en haut tu crois que ça ressort par le trou d'en bas ?"

28/07/2007 : Kika & Lolo

Kika : Se dégarnir ça craint...
Lolo : ouais c'est la fin du boudin...  :(


27/07/2007 : Louloup et les peluches musicales
"On a toujours l'âge d'une vache qui danse"

13/07/2007 : Legros 31

"Comme je te l'ai expliqué, j'ai rien compris..."

28/06/2007 : Véro F. en cours de management
"L’un dans l’autre c’est quand même agréable
"

27/06/2007 : Louloup
"Le marché des 15-35 ans, c'est... énormoïde"

24/06/2007 : Loup
"J'en peux plus de pomper"

19/06/2007 : Karine préfère son tajine poulet-lime
"Je suis bien sur mon citron"

09/06/2007 : Kika et son suricate fétiche casqué d'une demi-coquille de litchi
"J'ai une bête au casque"

09/06/2007 : KiKa & Ricked qui chatte pas
- KiKa tu peux me prêter le casque ?
- T'as pas une tête à casque Ricked"

09/06/2007 : le fier fils d'Athéna (à qui il reste des jetons)
"T'as vu maman elle est pas encore morte"


09/06/2007 : Ricked et la pétanque
"Je peux te prendre les boules Matthieu ?"

30/05/2007 : CBR au bureau
"Je pouvais pas dormir alors je suis retourné bosser"

09/05/2007 : Julien alias JB
"Je peux pas venir mais promis si je peux je viens..."

16/04/07 : Karine et KiKa
Karine : "C'est quoi cet animal ?
Kika : Je ne sais pas... avec quoi ça se mange...?"


8/04/07 : Taz
"Tu veux un petit toucher rectal ?"

7/04/07 : Nicodenantes et les enfants
"Quand c'est ton nain ça va encore, mais quand c'est le nain des autres..."

4/04/07 : Sam (c'est celui qui ne conduit pas :)
"Que c'est cool d'être con"

27/03/07 : Loup
"J'ai le pouvoir du Chocolat"

10/03/07 : (lu) JF Deniau
"Ce qu'on aime faire on le fait mieux que ce qu'on n'aime pas faire"

20/03/07 : Guillaume Illebitnom
"Si tu veux pas d'enfants, t'en fais pas, voilà"

17/03/07: Patriiiiiick Bruel
"Il se prend pas pour la queue d'une poire"

6/03/07 : Dricou himself
"Il est con comme un ballon"

6/03/07 : Yann, Dricou's Ex-Boyfriend, testeur médical d'érection
"Payé pour bander toute la journée je vois pas où est le problème"

2/03/2007 : Kwygibo
"Il a mal au cul, alors il pète un câble"

22/12/2006 : Fab et le cinéma
"Je suis fan des frères Couenne"


16/11/2006 : Kikoune Kitsune
"J'aimerais pas accoucher d'un calamar" (en matant Invasion)


21/08/06 : Olive B.
"Je vous laisse le choix dans la date, j'adore cette contrepèterie"...

20/08/06 : Cricri L.
"J'adore sucer les abricots"

20/08/06 : Fanfan et le cinéma
"T'as vu panique dans le slip ?"

11/08/2006 : Kika
"Ca doit être bizarre d'être un poisson"

08/08/06 : mon collègue Freud et les esprits
"Je sais que ça existe mais je n'y crois pas"

07/08/06 : DricCé et la cuisine
"Le cassoulet commence à porter ses fruits"


07/08/06 : Mélanaye
"J'avais bu je sais pas quoi et j'ai été à l'ouest un moment... mais après, j'ai retrouvé la connerie"

02/08/06: Kika
"Je tiens une cuite de pommier"


11/07/06 : Franck et les femmes à poils

"Oh les roumaines, c'est vite des roumains"

03/07/06 : Maxouninet
"Je peux pas être à la foire et au moulin"


23/06/06 : Gillou
"Je m'en fous, mais j'assume"

20/06/06 : Lolotte
"Ca c'est mon salaire brut de chez brutes"

05/06/06 : Thierry
"J'aime me pincer l'arrière des fesses"

05/06/06 : Fred du Palmier
"Hééé vomis ma bière ! C'est un prêté pour un rendu..."


05/06/06 : Kika
"Le pâté ça fait mal"

14/05/06 : Kika devant l'étiquette d'un plat incroyable du buffet de l'hôtel : "la touffe de requin"
"La touffe de requin se consomme cuite comme... la raie"

12/05/06 : Jeff le Prolifix et le hublot
"Ca grince ou ça tombe, il faut choisir"

08/05/06 : Encore Jeff le skipper (en pleine forme !?)
"Il est beau mon hublot"


07/05/06 : Jeff le skipper

"Quand y a plus d'eau c'est ballot"

 

02/05/06 : Carohou et les chats
"Il est bizarre ce chat il ne sourit jamais"


30/04/06 : Loïc le tarbois
"Je ne me lave que les testicules"


28/04/06 : Nico de Nantes
"Ce qui est superbon c'est de sucer"

27/04/06 : Carohou et la vérité
"Le thon c'est super bon"


25/04/06 : Carohou et la fatigue
"J'ai les yeux qui tombent"


20/04/06 : Kika téléphonait en achetant le thon de Carohou
Kika : "Ca a coupé au Monop' quand je suis allée chercher ton thon

Carohou : tonton ?

Kika : oui puis j'ai filé tonton à une clodo qui mendiait de la bouffe devant le mag', désolée..."

02/04/06 : Olga et les serrures françaises
"Une vachette, c'est le truc qui sert à fermer la porte ?"


01/04/06 : Loup à Lourdes
"Elle est où cette grotte ?!!"
(...DTC ?
)

27/03/06 : Richard devant la blessure au doigt de Coco
"Corinne, elle était différente avant... Y a un avant et un après le doigt"


27/03/06 : Louloup
"Ca baigne dans ma tête"

24/03/06 : Kika
"Je mange pas de vélo aux pommes"


01/03/06 : Kika à Louloup
"Je dis que des conneries :'(
- ne raconte pas n'importe quoi !!!"


10/02/06 : un ktanonyme
"J'en ai pseudomisé plus d'un ce soir"

05/02/06 : Presco
"T
u te vois dans la glace et tu t'ennuies lol"

05/02/06 : Max
"J'ai pris une heure ou deux pour ne rien faire"


25/01/06 : Carohou et les chanteurs
"Tu connais le chanteur ... brillant à dents ?" (Bryan Adams)

24/01/06 : LaBorgnasse
"Les WC des filles sont réparées mais maintenant, c'est dans celles des hommes qu'il y a une merde..."

20/01/06 : Nadia
"Moi, j'aime bien saucer"

16/01/06 : Lolotte à sa fille métisse
"Vaut peut-être mieux sortir avec un Français qu'un étranger... non ?"


09/01/06 : Carohou
"Enfin moi j'entends ça, j'entends rien..."

02/01/06 : Carohou
"La religion ça fait pas mal, alors..."


02/01/06 : Krys
"Même les chattes aiment les boules"

01/01/06 : Carohou
"Heureusement que j'avais acheté des sacs poubelle
 parce que sinon je sais pas où j'aurais rangé mes affaires..."

21/12/05 : Kika et la boulangère
"Elle a l'air aussi Tradition que sa baguette celle-là !"

21/12/05 : Tonino (en saisissant un litchi)
"Mmm ça me dit bien, ce petit brownie"

10/12/2005 : Franck Desflaques
"Ca tombe comme un cheveu sur la langue"

07/12/05 : Carouille agacée
"Ce qu'il y a d'énorme avec Gaël, c'est quand il t'enfonce pendant un quart d'heure"


07/12/05 : OGM
"Tout le monde a un back office"

07/12/05 : Romain & Dricou
Romain : "On arrête pas de dire "putain", c'est dur d'arrêter..."
Dricou : "Oh là oui putain !..."


05/12/05 : Krys
"Thomas Fersen, il chante sur les groluquets"

05/12/05 : Poulpie et l'informatique
"Moi j'les nique, les ports"


25/11/05 : Kika
"L'avantage avec un parpaing, c'est que ça marche toujours"

23/11/05 : OGM
"Y a que 4 boutons importants sur une télécommande TV : + pour + de volume, - pour - de volume, + pour + de chaînes et - pour - de chaînes"


20/11/2005 : Monsieur Max & Kika
Max : "Y a un appel d'air..."
Kika : "Ah bon, il a téléphoné ?"

20/11/2005 : Monsieur Max poète (au sujet de Krys)
"Des fois, elle se met cul nu sur le balconnet"

20/11/2005 : Krys & Monsieur Max
Krys : "Décale-toi de vingt centimètres"
Max : "Des capotes de vingt centimètres ??!"

20/11/2005 : Krys et la chicha
"Ca tire mieux avec de l'alu"


17/11/2005 : Léo (en finissant mon poulet rôti)
"Maman, j'aime ta carcasse"

31/10/2005 : Carohou & Kika
Carohou : "Les pigeons, ça me fait un peu peur, quand ils s'envolent et passent au-dessus de moi, j'ai toujours peur qu'ils me chient dessus"
Kika : "Bah pourquoi ? Tu chies quand tu voles, toi ?"

20/09/2005 : Le Cowboy
"Quand on tape du poing sur la table, eh bien... heu... le verre saute!"

02/09/2005 : Bouguie
"Il y avait tellement de gosses, c'était im-possi-ble de les compter, y'en avait au moins 4 ou 5 !"

18/07/2005 : Lolotte (maman)
"Il avance, le vache de train ?!!!"

16/07/2005 : Lolotte
"Si tu veux vraiment bien manger indien, tu vas au Népal..." (Voipman, tu confirmes ?)


16/07/2005 : Lolotte encore
"C'est la grande mode, les jeans !"

17/07/2005 : OGM & et la belle-mère
Lolote : "Non au petit-déjeuner dehors : y a trop de vent...
OGM : "Non, ça c'est dans la tête !" (oups madame)

17/07/2005 : Lolotte trouve longue la queue au guichet
"Ca, c'est à cause des petits crétins qui s'enfilent devant nous"

17/07/2005 : Lolotte (mais va-t-elle s'arrêter ??)
"Tiens, y a encore une édition des Aventures de Henri Potter !"


17/07/2005 : Lolotte (elle va gagner !...)
"J'ai tellement marché que j'ai les mollets comme des porte-manteaux"

18/07/2005 : Marco
"Moi, je me suis réveillé à cause du noir, c'est le noir qui m'a réveillé"


18/07/2005 : Kika & Mano
Mano : "Marco ? il dort en haut..."
Kika : "Bah ! Descends-le !"

7/01/05 : Yoyo
"Mon Pipi est mort" (son "poisson rouge" jaune)


30/12/04: La Borgnasse
"Dunkerque, c'est pas fashion"

28/12/05 : Kika & OGM
OGM : "Je me demande avec quoi est faite la graisse du cirage...?
Kika : Ben avec de la graisse de phoque ?
OGM : Mais c'est une espèce protégée je crois
Kika : Et alors ?
OGM : Ben la graisse, elle est dans le phoque !"

19/07/04 : OGM
"On ne devrait jamais jouer avec le porc des autres" (au chat, engueulé pour avoir joué avec les côtelettes de porc décongelant dans la cuisine)

20/07/04 : OGM
"J'ai l'impression d'être Pépette" (le chat stone)

15/07/04 : Kika au bureau
"C'est qui, Brice ?" (à propos d’un Directeur en poste depuis des années)

13/07/04 : Kika (en Grèce en voyant une fille livide sur la plage) :
"Elle est tellement blanche qu'elle en est presque verte"

14/07/04 : Kika (toujours en Grèce) :
"Tu peux pas voir l'île, elle est cachée par la falaise invisible !"

03/11/04 : OGM:
"Heu comment ça ???" (réveillé en sursaut par le taxi qui doit l'emmener à l'aéroport et qui lui dit : "Bonjour ! Le taxi vous attend en bas")

27/07/04 : Dricou (proposant un taz)
"J'ai quelque chose pour toi mais c'est dans mon slip et c'est pas très hygiénique"

05/08/04 : Dricou, les aveux :
"J'ai l'air de rien comme ça.... mais je suis une grosse cochonne" (le livreur de pizzas à la porte : "j'ai rien entendu !...")

12/08/04 : OGM
"Je ne veux pas me retrouver le cul dans le bec..."

Toujours 12/08 et toujours OGM :
"Avec Lionel, on a déterré un canard"

14/08/04 : Léou
"Il vient d'avoir une gamine de six mois"

12/10/04 : BD
"Je me farcis le COQ" (Le Comité Qualité)

22/10/04 : Cachou
"J'aime bien glander, la nuit..."

16/11/04 : Annick et les poêles
"Je peux lâcher la queue ?"


23/11/04 : Dricou
"T'en demandes toujours assez, toi hein ?!!!"

03/12/04 : (le restaurateur fou à une tablée de nouveaux clients)
"Il manque 2 euros ! bande de salauds !"

Voir les commentaires

Un peu de toi

Parce que mes mots sont étriqués, insuffisants, inexistants, inutiles...
Parce que les désirs les plus forts ont déjà été chantés
Parce que ces poèmes me parlent de toi...

Forcément j'aurais voulu tenir ta main
Rien qu'un peu plus longtemps…
Et j'aurais voulu que mon chagrin ne
Dure qu’un instant.
Et maintenant
Roi Lion est-ce que tu m’attends ?
Infernal silence
Comment savoir, comment se voir ?

Si tu me donnais moi une chance
Ici maintenant donne-moi au moins un doute une coïncidence

Tout ce que tu veux, donne-moi au moins
Un concours de circonstances

Sauvagement j'ai le corps qui t'
Appelle et le cœur qui te pense
Viens donne-moi une chance
Apprendre à se connaître, laisser aller nos êtres
Ici, là-bas un jour, un soir
Si nos âm
es s’attirent, se
Choisissent, ne plus rien s’interdire...
On verra ce qu’on peut devenir
Mais comment faire pour te plaire ?
Bel ange on est de la même étoile
Irradiant de la flamme... Toi où
Es-tu dans l'espace
Ne pourrait-on pas se rejoindre

J'ai des rêves à te peindre, des
Espoirs...  Retrouve moi
Rue des étoiles la deuxième après Jupiter
Ensemble
Vers un endroit pas mal d'où l'on peut voir tout l'univers
Ensemble retrouvons-nous Rue des étoiles pas loin
Du Boulevard de l'
Ether

Tous les deux à bord de mon vaisseau spatial
On se rappellera la mer
Insomnies...

Et oublie les nuits de sommeil, je
T'apprendrai à ne plus
Dormir
Et seulement à rêver et tellement d'autre chose

Nos envies en overdose
Oh tu sais j’ai la voix qui se serre
Un peu trop quand je te croise dans mes photos
Sais-tu, j’ai le cœur qui se perd

Je crois qu’il te pense un peu trop
Et ce qu'il reste de toi, une image imprécise

Tes photos retrouvées sans une ride
Ardents appels dans le vide
Ton cadeau ma veste en jean
Tout ce qu'il reste de toi
En un jour de juillet, un regret torride
Nouait ta chaleur sur le sable
De ma peau
Soufflant à mon âme de te chercher.


Merci à Grégoire de me prêter son talent pour pallier l'absence du mien à te livrer le bouleversement de mes sens,  la chamade de mon coeur haletant, la rage de ton existence dans ma vie...

Voir les commentaires

Bilan

Tous ces gens qui boivent du champagné rosé, ça m'énerve pas !
Midi et demie, amis, brunch, solarium, fleurs, champagne... la météo s'est trompée on n'est pas trempés, à peine quelques gouttes le temps de rentrer chercher des coupes...
Douze heures de champagne, cette année mes cadeaux se terminent en z.
Un chapeau de Saint-Tropez, une Nespresso Citiz. Je plane, rien ne me contrarie. On me demande si j'ai 27 ans, chouette, c'est même pas pour me faire plaisir. 25 ans d'âge mental.

L'impression de ne pas avoir bougé d'un iota. Je vais apprendre un nouveau boulot, comme si c'était mon premier. L'avantage, c'est d'avoir la maturité et la méthode. J'aime toujours m'amuser, n'ayant pas abusé des bonnes choses. Je sais juste m'arrêter, pour rentrer, garder mes points, mon permis, ma bonne humeur et ma liberté.
Je me sens super bien dans ma peau, je suis curieuse, et j'ai vu que l'audace mène à d'incroyables succès.
Si j'avais quelque chose à recommander c'est "osez", on a rien à perdre, tout à gagner.
Si j'avais quelque chose à corriger c'est avoir parfois voulu priver de liberté.
Si j'avais quelque chose à exaucer c'est rendre aussi heureux que je l'ai été.
Si j'avais quelque chose à effacer c'est un certain nombre d'années.
Si j'avais quelque chose à essayer c'est tout recommencer.
Si j'avais quelque chose à crier c'est "y a plus de papier !"
Faut rigoler, faut s'attacher, faut s'obstiner, écrire des chansons, avoir des tête-à-têtes pour écouter ses amis, n'oublier personne, se chouchouter, boire de l'eau, faire des blagues, essayer de comprendre, marcher seul, oublier d'être sérieux, et se soigner quand on a peur.



Voir les commentaires

Ki c'est Kika

J'aime...

...Rien : Moi, j'ADOOOOOORE  !!!!

J'adore quoi ?...

Rigoler : c'est les autres qui me font rigoler et après ils se marrent parce que comme j'ai certainement un problème d'audition, je répète tout de travers ce que j'entends. Un jour, on me demandait très sérieusement : tu vois la vie différemment, non ? et j'ai répondu : non, je bois pas la nuit dans le verre à dents.  

Ou alors un dimanche matin, le mec dans mon lit se lève et me balance : « de bons gros seins ça te ferait du bien... » heu, certes mais quand même :-/ j'ai déjà eu des réveils plus glorieux...
Jusqu'à ce que je comprenne qu'il avait dit : « de bons croissants, ça te ferait du bien... » et qu'il allait les chercher.

Et comme chuis un peu sourde j'en ai des tonnes des comme ça, je crois que je l'aime bien, à force, ma ptite infirmité à moi.

Bouffer : et je finis mon assiette pour tout ceux qui ont faim, je bouffe comme 8 ! Ce que je mets dedans : ce que je cuisine, et du poulet, et encore du poulet (je me re-sers, c'est normal c'est moi qui l'ai fait et que ceux qui n'aiment pas mon poulet se dénoncent) et du salé plutôt que du sucré. S'il y a des gambas qui traînent dans le coin, elles n'iront pas bien loin, et comme la recette du poulet au whisky, je prends un poulet, je le jette et je bois un whisky avec mes amis, c'est le bonheur si je veux. 

La folie : j'aime les gens déjantés : ils me font délirer parce que moi, je ne suis pas drôle :) ce qui est pépère, rasoir, standardisé, conventionnel, déjà vu, me crève d'ennui... bon, ça dépend de mes réveils le matin je crois. Je suis parfois indulgente... J'aime les gens qui disent des horreurs et l'humour cash. Au fond, je me demande si ce ne serait pas plutôt la tête des gens choqués qui me ravit...

Aimer : j'adore des tas de gens et des tonnes de trucs... J'adore les mecs magnétiques, ceux qu'on aime et on ne sait pas trop pourquoi et accessoirement les jolies brunes, les gens souriants, ceux qui rigolent, ceux qui gaffent, ceux qui arrivent à me clouer le bec, ceux qui partent au quart de tour et les gens qui aiment les autres ; à part ça, j'adore les linguinis aux gambas, travailler dans le calme, les quizz, le carpaccio de bœuf, mes cousins, les farces, la vitesse, les câlins, les bons mix, oser (ce mot court qui en dit long), et tout ce qui est grand, comme les viaducs (comprenne qui pourra ;), j'aime Laurent Baffie, les animaux, la fiesta, les citations d'Oscar Wilde (qui ne cherchait pas à être connu pour ça), rigoler, le rouge (la couleur de celui qui se boit !!!), le saucisson aux noisettes, qu'on m'offre des fleurs, Homer Simpson, les trucs qui font peur, marcher sous la pluie et les whiskies...

Glandouiller : rien faire des jours et des jours sans m'ennuyer, j'en suis capable, mon record c'est 1 mois complet au pieu à mater des films, douche, manger et me remettre au pieu pour jouer, faire l'amour, ah oui j'oubliais, j'adore faire l'amour et tout ce qui le précède, papoter et écrire dans mon journal ou sur mes blogs. J'étais contente de m'être fait virer de cette boîte merdique et de continuer à être payée des sommes folles parce que mon job c'était consultante au chômage technique. Claquer sa vie à ne rien faire, miam quel luxe ignoble...

Les activités qui ne servent à rien - en apparence, y en a plein, mais en regardant de plus près, ça sert toujours à quelque chose ne serait-ce qu'à prendre son pied parce que les autres croient que c'est inutile. Par exemple participer à un flashmob, tenir un Journal, lire les mails dont on est en copie, écrire des légendes sous les photos des autres sur Facebook, se filmer en train de chanter...

Et : le parfum délicieux de la lessive fraîchement étendue...


Je déteste...

 

Ce qui est petit - y compris les gens mesquins, hypocrites, égoïstes, méprisants, intéressés, négligents, les gens qui me regardent bizarrement quand je dis que quand on veut on peut c'est pas compliqué - ou ceux qui comptent sur les autres pour préserver l'environnement ou les ramener chez eux quand ils sont ivres morts. Les gens qui martyrisent les plus faibles qu'eux, les oignons sur la pizza, Tom Cruise, le papier toilette de la SNCF, le manque d'humilité, Alain Souchon, ceux qui crachent par terre, mon obsession de ne pas être "comme les autres" ("Is this a mirror of myself I dont want to be everybody !!!" Martin Solveig) et ma façon de ne pas avouer quand j'aime quelqu'un à la folie.  

A part ça je ne déteste pas grand-chose, à part les impôts, les chanteuses qui pleurent leurs chansons, les chats qui arrachent le papier peint, les cris, les cons et la lâcheté masculine.

 

Bon...

Qui suis-je ? une gémeaux, signe que tout le monde déteste ! Allez savoir pourquoi...

Le grand Classique : une double personnalité... dualité pas toujours facile à assumer. Maître mot : joie de vivre à partager. Régulièrement déçue, je broie du noir et me demande s'il faut continuer à essayer de s'élever spirituellement ou à vivre son animalité telle qu'elle est. Réultat, j'ai mes périodes chiantes d'indécision.

L'autre vérité, c'est que je déteste l'ennui : dès que quelque chose m'ennuie, je l'élude. La bonne nouvelle, c'est que l'on peut me remonter le moral en 60 secondes chrono. Le plaisir et le bonheur l'emportent sur mes chagrins. Mais attention à ceux qui s'accrochent... du plaisir, oui du plaisir, et il n'est pas de plaisir qui soit petit plaisir...

La curiosité est une qualité précieuse que je cultive avec assiduité. Jean-Claude dit que c'est elle qui permet d'être toujours aware, de se sentir à l'aise tout le temps, partout et à n'importe manteau.

J'essaie de vivre dans l'instant. Mais le côté pas de passé et pas de projection dans l'avenir, j'y crois pas un instant, faut pas déconner non plus. On a tous besoin de repenser à un ancien moment fort ou à fantasmer sur de futurs plaisirs. Y a qu'un truc de vrai, vivre la minute présente épargne bien des angoisses plus ou moins existentielles.

Dans le genre baratin classique sur mon signe, y a aussi le contact facile, le don de la complicité et de la communication, vivre vite et en profiter doucement... enfin, ça c'est ce que disent les astrologues

En général, j'ai tendance à aller trop vite, à vouloir faire trop... Je voulais être mystérieuse mais en fait je parle trop, je dis tout ce qui me passe par la tête. Mon hobby qui me permet de satisfaire la partie de moi-même que les activités professionnelles ne risquent pas de combler, c'est de me poser un tas de questions trop de questions, de les poser aux autres et de chercher la nuit des réponses que je n'ai toujours pas trouvées. Oui, parce que bosser c'est une activité vaine quoique intéressante...

Je suis toujours fascinée par la nouveauté, et l'éternelle jeunesse qu'on peut avoir dans les sentiments. Mais le pire et ça c'est pas nouveau c'est que je suis une grande sentimentale. Malgré mes apparences de conquérante, de warrior, de copine chaude et rigolote sur qui on peut toujours compter et de collègue toujours disponible, je me sens parfois seule, besoin d'affection et d'amitié, je pleure en regardant les films, les infos ou un mendiant. 

...à part ça, parler de moi, je le fais dans un Journal, ça fait 25 ans que j'écris et j'adore le fait que ça ne serve à rien, c'est pour ça que je continue !!

Je dis de pire en pire ce que je pense, surtout quand quelque chose me fait chier, je le dis, je fous ma merde et j'assume.

Voir les commentaires

Bêtathalassémie hétérozygote

...La bêtathalassémie hétérozygote (essayez de bien le dire du premier coup...) ou syndrome de Rietti-Greppi-Micheli ou encore thalassémie mineure... ça pète pas la classe, d'avoir une maladie aussi pompeuse ??!

En gros, dans mon usine interne les mecs qui sont censés fabriquer des globules rouges à la chaîne (érythropoïèse) sont blasés donc pas très efficaces et en plus il sont maladroits alors ils en éclatent pas mal... Et encore pour ceux qu'ils arrivent à fabriquer (hémolyse), ils sont petits et un peu tordus. 
C'est de la faute du gérant et de sa femme qui les paient mal, non mais quels sangs-gènes...

Résultat ?...
Des bouts de chromosomes qui se barrent, des individus jaunes tendance 
jap  anémiques - 1m50 tout mouillé comme on dit... rigolards - d'où la rate dilatée qui deviennent de vrais pochetrons grâce à leur superfoie d'une taille qui aurait fait rêver Gainsbourg... et qu'on reconnaît à leur fainéantise parce qu'ils fatiguent vachement plus vite que la moyenne...

Les effets secondaires ? en général on est moche (turricéphalie) et si on survit, on peut jouer avec ses propres osselets à cause de l'ostéoporose.
La parade ? Bouffer des épinards comme Popeye (pour l'acide folique) et sucer du sang comme Dracula (bon d'accord, une petite transfusion de temps en temps ça existe maintenant mais c'est tellement moins gore).

Bon là c'était un peu la totale des symptômes en variantes mineures et majeures. Moi j'ai juste la version bêta (ça on le savait déjà) mineur - sinon à l'heure qu'il est j'aurais déjà dépassé mon espérance de vie de 7 années... Mes globules sont plus petits (small is beautiful) et j'ai vachement moins d'hémoglobine que vous. Passionant hein ? Bah, faut bien qu'il y ait quelques avantages : je suis fêtarde et je risque pas d'attraper le palu ! Eh oui, une maladie en chasse une autre !

On a tous quelque chose pas comme les autres...

Voir les commentaires

Annif

Pause détente avant de vieillir...

Voir les commentaires

Autodidacte

Journal du Net > Economie > Contributions > Vous êtes autodidacte et vous avez réussi votre carrière
Appels à contributions
 
Vous êtes autodidacte et vous avez réussi votre carrière

Vous êtes autodidacte et vous avez réussi votre carrière Vous n'avez pas fait d'études supérieures ou de grandes écoles, et pourtant vous avez réussi à créer une entreprise florissante ou vous occupez un poste à responsabilité dans une grande entreprise. Quels sont les secrets de votre réussite ?

"Du bon sens et du culot"  Kika

Quel profession exercez-vous ?
Responsable de service abonnements dans une grosse entreprise

Quel a été votre parcours ?
Bac éco en poche, j'ai dû arrêter la fac en 2e année pour aller de petits boulots en petits boulots. La majorité des jobs proposés était en télémarketing et je suis tombée dedans ! J'ai tout essayé : assistance, hotline, sondage, études, télévente... et tous les deux ans, je partais postuler à la fonction supérieure : superviseur, responsable de plateau, chef de projet puis consultant... Avec audace et inexpérience !

Quels sont les secrets de votre réussite ?
Motivation extrême (je n'avais pas les moyens de reprendre des études et devais subvenir à mes besoins), curiosité aigüe, capacité à mémoriser et apprendre du premier coup, travail personnel (j'ai lu tous les ouvrages sur les centres d'appels, parcouru les salons, je me documente constamment). Souvent, il m'est arrivé de penser que n'importe qui peut en faire autant, en actionnant simplement le levier du bon sens et avec une réelle volonté de s'investir. Le poste que j'occupe aujourd'hui est la seule promotion que je ne suis pas allée décrocher au culot, on me l'a proposé...

Voir les commentaires

J+N

J+365
Le 18, je me traîne avec ma crève carabinée à Blagnac. Ah ben ouais ça m'aurait déçue si à ma place t'étais pas venu me chercher à l'aéroport. Quoi 1 an après jour pour jour et tu ne ferais même plus le déplacement ? Loin les beaux sentiments, l'exaltation...?
Non ! Mon coeur bat la chamade à chaque fois, j'arrive avec une demi-heure d'avance et puis obligée de re-sortir du parking et de re-entrer me garer parce que trop en avance car trop peur d'arriver à la bourre. Ou bien dans le hall devant la sortie 2 je demande à tout le monde comme une névrosée "vous attendez quel vol ?" "vous descendez de quel vol ? Paris-Orly ?"
Ils me regardent avec inquiétude comme si j'étais dingue. Bah voui je suis dingue de toi :)
Tu me vois et tu souris, étonné mais content on dirait. Je suis intimidée d'un seul coup. Comme la première fois quand tu t'y attendais pas et que je faisais semblant de traîner par hasard dans un aéroport le soir.
Je te saute au cou, trop contente, et puis c'est pas fini, ça ne fait que commencer.
Et puis là... Télescopage martien/vénusienne
Tu veux aller à la maison ou on va dîner directement ? Dîner oui resto. Non t'as pas faim ? Tu veux rentrer être tranquille à la maison avec moi, ah ! Panique à bord. C'est le souk, j'ai pas eu la force de faire autre chose que passer la serpillère et lancer un lave-vaisselle, incapable de préparer un repas d'anniversaire.
Mais resto, t'es pas obligé de manger, ptêt une tite salade ? Une dernière moue et je capitule désolée. Tu me dis "annule ton resto". Oui je ne t'attendais pas pour ça c'est tout ce qui reste à faire. Je me dis est-ce que c'est aussi important pour toi que pour moi puisque tu n'as pas envie de le fêter ? C'est même pire, tu n'avais rien prévu, même pas un minuscule truc symbolique. Boum.
Bon allez, adieu les nappes blanches et les chandelles ; le bonhomme du resto me remercie d'avoir rappelé comme si c'était le meilleur truc qui lui soit arrivé aujourd'hui et moi je me dis que c'est ton mail le meilleur truc qui me soit arrivé aujourd'hui.
"Mon amour mon unique"... Souvent, un mot suffit. Je suis peu volubile en général, ma philosophie est que ce qui est laconique est riche.

Et je reste comme une andouille dans ma kikamobile garée au milieu de la voie à me dire que l'événement tombe à l'eau comme une vieille mouise...

Et puis je te retrouve : d'un seul coup, une idée te traverse et zou tu oublies que je déteste les surprises, que j'ai horreur d'obéir sans explications et tu m'ordonnes de te suivre. Et je te suis avec rage, ça fait 2 mois que les mecs ont décidé de bafouer mes droits, mon autonomie, ma liberté de choisir, on me demande de m'exécuter comme si je n'étais capable que de ça. Avec la fièvre, le chagrin s'accentue et je me mets à chialer au volant malgré moi avec une furieuse envie de faire demi-tour. Le corps qui se met en auto-défense. Mais je sais aussi que quand tu fais une connerie aussi énorme que d'endosser un rôle de crétin tyrannique, c'est parce que derrière, t'as un gros plan B de rattrapage.
Et là, voulant m'offrir ce qu'il y a de mieux tu m'emmènes après des détours sans fin dans des ZI et des ZAC qui m'épouvantent dans un superbe restaurant gastronomique.
Pour quelqu'un qui ne voulait pas manger, fallait le faire. Le beau et la bête enrhubée se sont régalés. Puis ma pauvre carcasse a réussi à rentrer dormir 12 heures d'affilée.
Merci chéri. Tu as eu raison sur plusieurs points. C'était très bon même si je ne suis pas sûre que j'avais besoin de tout ça. Un bivouac sous une tente avec la même intimité me suffisait :) Et j'aurais pu en profiter davantage un autre soir, au lieu de frissonner, irritable fatiguée à bout de nerfs à te filer des coups de pied quand inévitablement tu as trouvé le moyen totalement discourtois de sortir ton Palm et de prendre quelques notes. Grrrrr.
N'empêche je suis très heureuse d'avoir souligné cette année de bonheur sans faille qui nous a unis et de te trouver si gentil et patient alors que je me sentais exécrable et impuissante ce soir. Pardon. J'ai une excuse, chuis malade à crever et les nerfs à fleur de peau de faire tant d'efforts physiques qui ne sont rien pour n'importe quel bien portant. Alors je voulais te dire mon gros caillou, toute ma tendresse, que je t'aimeuh mon Tanouki de rêve et que j'ai très hâte de cette 2e année avec toi. Merci aussi parce que c'était important pour moi et que tu as encore dépassé mes espérances, malgré tes caprices de dictateur, tu n'étais pas obligé et je suis très touchée.

Voir les commentaires

10/08/06

     Visite appart, apéro-cartons puis cantoche improvisée avec Chrisbobo... Recrutement de chauve pour le déménagement. Raté, il aura mal au dos à cette date-là... gnegnegne
Retour maison. Mon amour au téléphone, au milieu des ferias à Huesca... Les sales gosses à quatre-vingt bornes de Saragosse. Il me passe un espagnol un peu moins borracho que les autres et je respire quelques secondes l'air du pays :) Je n'en attendais pas moins mon ange fait le capitaine de soirée avec ses deux zozos festifs.
Le fou me dit qu'il m'aime comme je l'aime, m'annonce qu'il a besoin de la même liberté que moi, de la même exclusivité, qu'il est presque jaloux de mes dîners avec un pote et finit par me demander si je lui ai toujours été fidèle comme il l'a été.

Je ne lui réponds jamais quand il me le demande, persuadée que l'évidence ne rend pas l'expression nécessaire. Mais si, apparemment, il y a des évidences qu'il faut énoncer comme quand on dit je t'aime. Alors abasourdie par ses déclarations enflammées je me lance en pensant que dans 2 grammes il va finir par me demander en mariage (lol). Une phrase pour dire que depuis toi je ne vois même pas les autres, pardon à ceux qui l'ont remarqué, je ne m'intéresse qu'à nous et je fonce dans la vie comme si tu étais le dernier homme sur Terre.
Je t'aime nigaud, c'est l'alcool ou la distance ou la fiesta qui te fait dire tout ce que tu me dis, ces déclarations qui réchauffent tellement le
cœur que je te demande d'arrêter avant que je craque parce que tu es injustement loin de mes bras. Tu t'insurges, pas bourré sinon je ne serais pas en train de ramener les zozos à la voiture !
Bon :-))) Tu enchaînes : réfléchis bien mon amour parce que c'est maintenant si tu n'es pas totalement sûre, ... je ne veux pas entendre la suite, moi aussi je sais m'insurger ;)
Tu m'as déjà posé la question la première fois, il y a 6 mois, non ?  Et que t'avais-je déjà répondu ? Que dès le premier regard, j'ai su qu'il allait se produire quelque chose, quelque chose qui allait bousculer ma vie, qu'à tort ou à raison j'étais prête à plonger, et que peu après, indépendamment de ma volonté et donc sans calcul je m'apercevais que j'étais irrémédiablement tombée amoureuse...

Alors prête n'est pas la question mon amour, c'est juste beau d'entendre ta voix traverser mille kilomètres pour me dire que t'as autant envie de t'engager (depuis quand les mecs affirment vouloir s'engager ?? ils ont bien changé ou alors celui-ci est unique !!!) et que notre certitude ne pouvait que nous laisser tous les deux incrédules...


Le bonheur est une petite chose que l'on grignote, assis par terre, au soleil.
Jean Giraudoux
Bonne fête mon Amour...

Voir les commentaires

Impétueux

Maman est très fleur bleue. Aujourd'hui grandie je la perçois parfois comme une gamine dont la vie a manqué de câlins et de douceur, on dirait qu'elle bat les campagnes à la recherche du prince charmant qui répondrait à toutes ses attentes non formulées. Courageuse et hyper sensible avec ce besoin d'être reconnue aimée adorée passionnée idolâtrée, ce besoin comme un manque de minette capricieuse qui voudrait prendre seule ses décisions pourvu qu'elles soient partagées... ;)
Que faire quand on tombe sur un type aux mœurs un peu étrangères, caractériel, déjanté, ingérable, bougon, jaloux, coléreux, exigeant, polychrone, versatile dictateur
fermé à toute compromission et rejetant farouchement tout ce qui pourrait être petit ?

On le trouve différent, passionné, curieux, intelligent, rigolo, et ce remède contre l'ennui qui fait peur par sa versatilité est un moteur qui entraîne quand il finit par savoir ce qu'il veut. De toute façon avant de se décider il aura tout essayé, tout testé, examiné, tâté, retourné, interrogé, goûté, comparé... Son choix n'en est-il pas plus certain ?

Quant à dire s'il durera... Qu'importe, chaque seconde est intense, une seule a suffi pour savoir que ça allait être irréversible. Comment ne pas suivre quand on sait qu'il sait ce qu'il fait... marcher sur une corde ? Bon pourquoi pas, on sait qu'elle sera raide. Et quand il crie de l'autre côté du ravin, saute ! alors on n'a plus qu'à fixer ses magnifiques yeux bleus et se surpasser pour sauter sans prier, bah il doit bien savoir pourquoi on fait tout ça et puis sentir notre corps qui n'y croyait pas atterrir dans ses bras comme sur un édredon rembourré d'amour... pourquoi s'en priver.

On ne croise pas tous les jours quelqu'un qui ressemble à ça, joyeux, généreux, effréné, omnipotent, charmeur et dont la principale caractéristique est
cette inénarrable confiance par laquelle il clame son droit au bonheur...
Alors pour en revenir à la question du début, que faire ? Oui que faire à part t'aimer immensément, t'aimer encore, t'aimer chaque instant, t'aimer quand tu es loin, avec cette émotion intense parce que j'aime ton tempérament fou, t'aimer avec obsession quand tu es près de moi, t'aimer si fort, t'aimer à tout casser,  JE T'AIME, je T'AIMEEEEEEEEE !!!!!!!!!! Comme toi je pense qu'on ait raison ou qu'on ait tort, l'important est de vouloir.
Et moi je veux, je veux ma vie avec toi, je veux toi, toi et moi.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>