Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvailles


edmond-marro.jpg
Elle était ma meilleure amie comme l'est une amie quand on a 11 et 12 ans, sous les tropiques bétonnés, dans une petite école d'une centaine d'élèves cernée de lauriers roses... On a fait tout ce que font les gamines de cet âge, porter le polo Lacoste rouge et jeans les mêmes jours, tomber amoureuses du fils de la prof d'allemand et nous faire griller à force de le suivre partout, faire le mur à la récré et ramener en classe un bébé chat plein de puces, décorer nos trousses d'autocollants roses et passer nos heures de CM2 à fabriquer des confettis au fond de la classe...

Avant de la connaître, j'étais paresseusement le chouchou des profs et elle m'a piqué ma place avec encore moins de difficulté que je n'en mettais à être première de la classe. Ca m'a intriguée, j'avais enfin quelque chose à apprendre à l'école : comment récupérer le trône sur lequel je m'ennuyais agréablement après avoir sauté 2 classes ?
Je n'avais plus l'habitude de faire des efforts et elle continua à être la première tandis que je restai imperméable aux premiers cours d'informatique du début des années 80 et que je signais de fausses dispenses pour sécher la gym et la piscine pendant 1 an.
Et un jour, ce fut le drame...
Mon prof de gym prenait l'apéro chez maman et lui demande : "Sophie pourquoi tu ne laisses pas ta fille faire un peu de sport ? ce serait bon, pour son asthme...
Ma mère interloquée : "Heu... Quoi ? Comment ça ?
Mon costume de petite fille sage et exemplaire se désintégra. J'accourus pour la punition mais sans que j'aie pu en placer une, il me félicitèrent pour mon talent à imiter l'écriture soignée et la signature impossible de ma mère puis versèrent quelques gouttes de Pastis dans mon verre d'eau pour fêter ça. C'est d'ailleurs mon prof de gym que vous voyez en photo...  

Ca, c'est la vie des babas à l'époque des Kash vs INXS... et on continuait à bien rigoler avec Vanina. On sautait à l'élastique, on mangeait des trucs thaïlandais bizarres à la récré et on ne se mêlait pas trop aux autres sauf pour faire des bêtises. Je me souviens même avoir inventé un clan d'amis, avec 2 garçons, appelé les 4 as. Elle était forcément l'As de coeur, mignonne et adorable comme elle était, tout ce que je me sentais incapable de devenir. Moi j'étais l'As de Pique, déjà un emblème guerrier pour
le garçon manqué que j'étais, ma mère avait renoncé à me mettre des robes (crise de nerfs assurée) et laissait les gens m'appeler fiston.

J'ai quitté le pays, on s'est écrit quelques temps comme le font tous les gamins, j'ai fini par perdre ma Vanina et par gagner en féminité... Chaque année, le jour de son anniversaire j'ai pensé à elle, je l'ai cherchée pour lui annoncer à 22 ans que j'allais me marier. Je l'ai cherchée encore à 22 ans pour lui annoncer que finalement j'avais plaqué le fiancé à quelques jours du mariage, elle n'aurait pas été étonnée de mon excentricité.
Mais je ne l'ai trouvée qu'hier soir, soit 10 ans plus tard, finalement je ne suis toujours pas mariée mais elle si, ça ne m'étonne pas, elle était déjà tellement mignonne et adorable et moi toujours rebelle, on n'a peut-être pas tant changé que ça...
Elle a répondu très vite à mon message mais je n'ai pas voulu le lire avant d'aller me coucher, je l'ai juste ouvert et laissé sur mon écran pour le lire à mon réveil, je suis plutôt du matin et ça faisait durer le plaisir :)
Je suis si heureuse de t'avoir retrouvée, exactement vingt ans après t'avoir quittée, il y a des liens inexplicablement qui paraissent si intimes qu'à travers le temps rien ne semble pouvoir les altérer... See you girl !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :